Future passerelle entre Parthenay et Châtillon-sur-Thouet
Future passerelle entre Parthenay et Châtillon-sur-Thouet (esquisse du cabinet d'architecture). Grâce aux aménagements réalisés, le dénivelé de la pente sera inférieur à 3% sur chaque rive et permettra ainsi aux personnes à mobilité réduite d’accéder à la passerelle

Mobilité, Projets

Une passerelle entre Châtillon-sur-Thouet et Parthenay

Parthenay et Châtillon-sur-Thouet seront dès cet été reliées grâce à une passerelle construite au-dessus du Thouet, adaptée aussi bien aux piétons qu’aux personnes à mobilité réduite et aux cyclistes. Le projet est porté par les deux communes, en partenariat avec le Syndicat mixte des eaux de la Gâtine.

Châtillon-sur-Thouet; Parthenay

Publié le

Le constat était partagé depuis longtemps. « Il y avait besoin de repenser le cheminement piéton entre Parthenay et Châtillon-sur-Thouet car le passage par le pont routier sur la N 149 est très dangereux », note Claude Beauchamp, adjoint en charge du cadre de vie à Parthenay.

« L’accès entre les deux communes est difficile, voire dangereux, notamment pour les personnes à mobilité réduite (PMR) résidant au foyer de vie Les Genêts », confirme Claude Dieumegard, maire de Châtillonsur-Thouet. Sans oublier « les Châtillonnais(e)s qui n’osent pas se rendre à Parthenay en vélo, compte-tenu de la dangerosité de la Nationale. »

Le besoin s’est fait d’autant plus pressant lorsqu'en septembre 2020, la passerelle piétonne en béton qui reliait les deux communes a dû être fermée en raison de sa vétusté.

Favoriser les circulations douces

La solution est venue d’un projet du Syndicat mixte des eaux de la Gâtine (SMEG) : la réalisation d’une conduite d’adduction d’eau potable reliant le quartier des Loges à Parthenay et la zone de la Bressandière à Châtillon-sur-Thouet, pour alimenter l’abattoir et la future blanchisserie de l’Adapei 79. 

Le projet nécessitait le franchissement du Thouet. Très vite, l’idée d’une passerelle adaptée à la circulation de tous et permettant le passage de la canalisation d’eau émerge. Parthenay, Châtillon-sur-Thouet et le SMEG décident de travailler ensemble. « Ce projet résout les contraintes techniques du SMEG et répond à notre volonté de favoriser les circulations douces entre Châtillon et Parthenay », détaille Jean-Michel Prieur, maire de Parthenay.

Une belle collaboration inter-communale

Claude Dieumegard et Jean-Michel Prieur se réjouissent de voir ce projet se concrétiser.

« J’y vois de nombreux avantages pour les piétons, les personnes à mobilité réduite et les cyclistes des deux communes », note l’édile châtillonnais. « Nous avons besoin de travailler ensemble pour continuer d’avancer et ce projet va permettre de consolider les liens entre nos deux communes », ajoute le maire de Parthenay.

Grâce à cette passerelle, dont les travaux doivent démarrer en mars, Parthenaisiens et Châtillonnais pourront dès cet été rallier les deux communes. 

Etude sur les mobilités

Côté Parthenay, le cheminement rejoindra la rue de Châtillon, aujourd’hui identifiée sur le parcours personnes à mobilité réduite (PMR) pour rejoindre le centre-ville et ouverte aux cyclistes grâce au doublesens cyclable mis en place en septembre 2020.

« Ce projet s’inscrit ainsi dans une autre de nos préoccupations : la mobilité à Parthenay », note Jean-Michel Prieur. Une étude globale des mobilités sur le territoire de Parthenay sera d’ailleurs lancée prochainement.

Objectif : élaborer un schéma des mobilités et réaliser les aménagements nécessaires pour sa mise en oeuvre. Et ainsi poursuivre le travail initié par le projet de la passerelle.