Duà

Musée d'Art et d'Histoire Georges Turpin
1 rue de la Vau Saint-Jacques
79200 Parthenay

Ajouter à mon calendrier

Expositions

"Venir au Musée" : une campagne inédite à Parthenay

Le Musée d’art et d’histoire lance une campagne de communication inédite « Venir au Musée » autour de l’exposition temporaire « 10 ans d’acquisition », en association avec Radio Gâtine.

[Venir au musée : un moment taillé sur-mesure] Le biface moustérien

Ce biface trouvé lors des fouilles sur le site des Terres Rouges, est l'objet le plus ancien des collections du musée. Cet objet daterait d’une période entre -350 000 et -35 000 av JC. Découvrez son histoire dans la chronique diffusée sur Radio Gâtine, et en réécoute ci-dessous.

Podcast diffusé sur Radio Gâtine (6 min 30) : Le biface moustérien

[Venir au musée : de quoi vous sonner] Une clochette de la Renaissance

Cette clochette à main, est de même modèle que celles qui ornent les clochers des églises, mais beaucoup plus petite. La fonction est la même : émettre un son d’appel.

Podcast à écouter à partir du lundi 17 janvier

Podcast diffusé Radio Gâtine (7 minutes) : Une Clochette de La Renaissance

A découvrir à partir du 24 janvier

Podcast diffusé sur Radio Gâtine (XX minutes) :

A découvrir à partir du 7 février

Podcast diffusé sur Radio Gâtine (XX minutes) :

A découvrir à partir du 21 février

Podcast diffusé sur Radio Gâtine (XX minutes) :

A découvrir à partir du 7 mars

Podcast diffusé sur Radio Gâtine (XX minutes) :

Horaires

Faire connaître davantage ce lieu culturel et attirer les visiteurs

Comment communiquer autrement sur le Musée d’art et d’histoire de Parthenay ? Comment sortir du calendrier des expositions temporaires pour faire découvrir cet équipement culturel essentiel à la compréhension de l’histoire de Parthenay et de son territoire ?

Cela fait de nombreux mois que l’équipe du Musée d’art et d’histoire souhaite travailler sur l’image de son équipement, avec un objectif : faire connaître toujours davantage ce lieu culturel et attirer les visiteurs.

Parallèlement à cette réflexion, Radio Gâtine a proposé à l’équipe du musée un créneau pour des chroniques. Et c’est ainsi que l’équipe du musée a décidé de mettre en valeur l’histoire du territoire à travers les collections du musée, en s’appuyant sur les objets visibles au sein de l’exposition temporaire « 10 ans d’acquisition ».

Deux envies : un projet commun

De ces deux envies est née l’idée de concevoir une campagne de communication inédite à l’échelle de Parthenay : « Venir au musée ».

L’objectif : donner aux Parthenaisiens l’envie de venir au musée en présentant différemment des objets exposés.

Six objets de l’exposition temporaire « 10 ans d’acquisition » ont ainsi été sélectionnés pour mettre en œuvre cette campagne de communication.

Ils symbolisent chacun une période historique. Ces objets seront dévoilés de manière chronologique au fur et à mesure de la campagne de communication qui va se dérouler jusqu’au 27 mars 2022, date de fin de l’exposition temporaire.

Pour la première fois, la communication du musée se décline de manière coordonnée sous différents formats :

  • Une campagne d’affichage conçue par le service communication jusqu’à la fin de l’exposition, dans les abribus, les sucettes, et panneaux lumineux.
  • Des cartes postales, avec la possibilité de les collectionner, disponibles dans les accueils des lieux publics.
  • Une campagne réseaux sociaux : Facebook et Instagram du Musée et de la Ville de Parthenay
  • Un support audio, grâce à un partenariat avec Radio Gâtine : Des chroniques audio seront diffusées sur Radio Gâtine, en lien avec la campagne d’affichage.

Il sera également possible d’écouter ces chroniques audio lors de la visite de l’exposition, grâce à des QR Codes installés à côté des objets.

#jesuisaumuseedeparthenay 

En complément, le Musée d’art et d’histoire invite à se rendre au Musée muni de sa carte postale et de prendre en photo l’objet et la carte, avant de les poster sur les réseaux sociaux avec le hashtag #jesuisaumuseedeparthenay.

Le Musée relaiera toutes les photos sur ses réseaux sociaux.

Si le concept plait, le Musée envisage de poursuivre cette démarche pour communiquer autrement sur son équipement.