La patrimoine arboré à Oroux

La commune d’Oroux réagie et protège les haies reconnues d’intérêt patrimonial, paysagé et écologique.

Le mot du Maire de la commune d'Oroux

Située à l’extrémité du bocage de Gâtine, juste avant la plaine de Doux, la commune d’Oroux a, depuis plusieurs années, vu son patrimoine arboré mis en danger par les évolutions du monde agricole. La disparition de linéaires de haies par arrachage, ou même par broyage destructeur répété, modifie profondément les paysages et la biodiversité qui nous entourent et n’est pas en adéquation avec le projet de maintenir un territoire accueillant et attractif.
De plus, notre petite commune au sous-sol argileux et hydromorphe a besoin de structure pour éviter l’érosion. La disparition de nombreuses haies nous amène à constater des ruissellements inquiétants, allant jusqu’à inonder le bourg par fortes pluies. C’est pourquoi, le conseil municipal a décidé de réagir en protégeant les haies reconnues d’intérêt patrimonial, paysagé et écologique.
Grâce à l’inventaire participatif, réalisé avec les habitants et agriculteurs de la commune, nous avons pu identifier la richesse encore existante  du bocage de notre commune mais également les menaces qui pèsent sur lui. Je tiens ici à remercier tous ceux qui ont participé à ce projet et qui nous ont prouvé que la défense du paysage et de l’identité de notre commune était un objectif partagé.
Il nous reste encore à travailler ensemble, afin d’améliorer et maîtriser au mieux les coûts d’entretien de ce patrimoine “privé” mais d’intérêt commun et tellement indispensable à tous.

Mickaël Chartier

 

En chiffres

  • 88 kms de haies
  • 2 kms d’alignements d’arbres
  • 32 arbres isolés

Cartographie communale :

  • Des différents types de haies,
  • Des alignements d’arbres,
  • Des arbres isolés.

Recueil :

  • Des données caractéristiques des éléments arborés : largeur, hauteur, densité...
  • Des critères permettant d’évaluer l’importance de chaque élément arboré, par rapport aux 3 enjeux prioritaires définis par le comité de pilotage :
    • Conserver la ressource en eau et les sols,
    • Préserver la biodiversité,
    • Sauvegarder le paysage et le cadre de vie.

Analyse multicritères, par enjeu, sous forme de cartes et définition d’un argumentaire justifiant le choix des éléments à protéger.

Élaboration d’ un programme d’actions en faveur des continuités écologiques et amorce de sa mise en oeuvre.

Le + de la démarche

Cette démarche a été menée de façon :

  • Participative avec la collaboration de volontaires, lors de sorties de terrain,  la création d’un comité de pilotage (élus, habitants, agriculteurs, partenaires de la commune...)
  • Consultative avec l’organisation de réunions publiques et d’animation à destination des agriculteurs.

PROGRAMME D’ACTIONS

Préserver et recréer des continuités écologiques

Critères retenus :

  • Toutes les haies et tous les alignements d’arbres situés en bordure de voirie publique.
  • Les haies et les alignements d’arbres identifiés comme ayant un intérêt pour les enjeux “eau et sol”, “biodiversité” et “paysage”.

Cet intérêt a été évalué grâce à l’analyse multicritères menée dans le cadre de l’inventaire particpatif.

 

  • 64 km de haies et d’alignements d’arbres protégés
  • 32 arbres isolés protégés, soit la totalité relevée
Fichier 3

La commune d’Oroux ne dispose pas de document d’urbanisme ;
les éléments arborés identifiés comme présentant un intérêt patrimonial, paysager ou écologique ont été protégés par délibération du conseil municipal, après enquête publique (d’après l’article L111-22 du code de l’urbanisme).

Les objectifs

  • Sensibiliser tous les publics aux rôles des haies
  • Travailler sur l’entretien courant des haies : matériels, utilisations...
  • Contribuer à la restauration des haies dégradées
  • Réaliser des plantations en cohérence avec les enjeux du territoire

LES MULTIPLES FONCTIONS D'UN MAILLAGE BOCAGER

Enjeux d’intérêt général

  • Eau et sol (Écoulement : limite les inondations, les coulées de boues, l’érosion,  Infiltration dans le sol et stockage, Filtration et épuration)
  • Biodiversité (Déplacement, corridors : migration, brassage génétique (trame verte)  Besoins vitaux : nourriture, habitat et reproduction)
  • Paysage (Cadre de vie, de travail, de loisirs…, Identité du territoire,  Image extérieure : tourisme vert, activité de plein air…)
  • Climat et santé (Stockage du carbone, Production d’oxygène, Création d’un micro-climat, Barrage contre la dérive des produits phytosanitaires)

Enjeux d’intérêt privé

  • Production de bois (Bois-énergie : bûches, plaquettes..., Auto-approvisionnement, Ressource renouvelable)
  • Élevage  (Contention le long des prés et des chemins, Abri des intempéries et écarts, de température : ombrage, vents froids..., Protection des bâtiments, Production de litière et de fourrage)
  • Production de fruits (Complément de revenu, diversification Sauvegarde des variétés fruitières anciennes)
  • Polyculture ( Auxiliaires des cultures : pollinisateurs, prédateurs des parasites.., Brise-vent , Conservation et régénération des sols : amendement naturel...)

 

Localiser