Musée de Parthenay - Zoom sur les collections

Vase aux amours

Henri Amirault, retraité de la marine, a investi une grande partie de sa fortune dans la création d’une faïencerie d’Art à Parthenay début 1883 avec l’artiste parthenaisien Prosper Jouneau.

De leur association à l’issue compliquée, Henri Amirault débute lui-même l’art de la faïence à l’âge de 57 ans en utilisant les modèles de son ex-associé.

Il apporte cependant sa touche et propose des décors qui lui sont propres.

Ce vase aux amours est l’une de ses œuvres.

Surmonté d’un couvercle, il est orné des armes de la ville de Parthenay ainsi que de décors en pâte sur pâte représentant sur l’une des faces un couple s’embrassant, entouré d’amours, un à leurs pieds, l’autre sur un piédestal accompagné d’un chien.

De l’autre côté de la panse du vase, la scène montre un couple enlacé devant une arthénienne (meuble datant de la fin du règne de Louis XVI), toujours entouré d’amours.

Deux griffons jouent le rôle d’anses, tandis que la panse et le pied sont reliés par des motifs à enroulement terminés par des têtes de lions.

 

L’ensemble de la collection de faïences est visible dans les salles du musée d’Art et d’Histoire de Parthenay.