Élèves, enseignants et personnel découvriront leur nouvelle école à la rentrée 2021.

Scolaire, Urbanisme

Création de la future école du RPI Reffannes, Vausseroux et Saint-Martin-du-Fouilloux

Les travaux de démolition ont débuté à l'école de Reffannes. Les travaux de construction suivront et doivent s'achever à l'été 2021. Elèves, enseignants, personnel découvriront leur nouvelle école à la rentrée 2021.

Reffannes; Saint-Martin-du-Fouilloux; Vausseroux

Publié le

Création d'un site unique à Reffannes

En 1984, les communes de Vausseroux et Saint-Martin-du-Fouilloux créent un regroupement pédagogique des écoles de Vausseroux et St-Martin-du-Fouilloux.
La commune de Vautebis rejoint le RPI en 1989 et la commune de Reffannes en 2002. Les écoliers sont alors répartis sur 3 sites au sein du Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) déconcentré.

Depuis plusieurs années, face à la baisse des effectifs et les contraintes des classes uniques sur site isolé, élus municipaux, Éducation Nationale, enseignants, parents d'élèves et services communautaires se sont interrogés. En juin 2019, les conseils municipaux des quatre communes se sont ensuite positionnés sur la création d'un RPI concentré à Reffannes. 

Les écoles de Vausseroux et de Saint-Martin-Du-Fouilloux seront alors fermées. Pour accueillir les 4 classes, soit 103 élèves, au sein de l’école de Reffannes, et dans de bonnes conditions à la rentrée 2021, des travaux sont nécessaires.

Une extension de l'école

Au fil des concertations avec les acteurs concernés (Education Nationale, services municipaux et communautaires, architecte,...), il a été décidé d'opter pour un projet de réhabilitation et d'extension de bâtiments existants qui accueillaient jusqu'alors les classes maternelles du RPI déconcentré.

La crise sanitaire a retardé le début des travaux qui commencent début décembre 2020 pour une durée d'environ 8 mois.

Démolition en novembre 2020

Novembre 2020 : la commune de Reffannes procède à la démolition de deux dépendances existantes. Les locaux de la future école primaire prendront place dans la moitié des anciens logements de fonction, mis à disposition par la commune de Reffannes, le bâtiment existant dédié à la fonction scolaire et une vaste extension.

Aménagement de la future école 

Entrée principale, préau et cour

La position de l'entrée de l'école sera revue de manière à être facilement lisible, contrôlable et surveillable. Elle sera localisée côté place de la mairie, disposant de stationnements. Ce portail donnera accès à une première cour de récréation, destinée, lors des récréations, aux enfants de maternelle. Il est souhaité la séparation, autant que possible et pendant les récréations, des enfants de maternelle et d'élémentaire, en maintenant cependant les contacts pendant la garderie ou lors des repas.

Le préau maternelle donnera accès à l'entrée principale de l'école, et à la salle servant de garderie et de salle de motricité. Ainsi, lors de la dépose ou au moment de récupérer les enfants à la garderie, les parents n'auront pas à entrer dans l'école. L'entrée principale donnera sur une large circulation qui bordera le bâtiment existant et desservira toutes les classes.

Classes, sanitaires

Le bâtiment existant sera peu modifié, une partie de ses menuiseries existantes seront remplacées. Les ensembles en PVC, qui sont récents, seront conservés. Il accueillera les deux classes de maternelles, un sanitaire dédié à ces dernières, un sanitaire « élémentaire » accessible depuis la circulation et depuis la cour, et un local intendance non accessible aux enfants.

Agence postale

Les anciens logements de fonctions accueilleront une agence postale, en cours d'aménagement par la mairie, et un dortoir, en lien direct avec l'une des deux classes maternelles. Les 1er et 2e étages seront désaffectés.

Extension : classes, sanitaires, garderie

L’extension sera composée des deux classes élémentaires, d'une salle des professeurs et d'un bureau, des sanitaires et de la salle de motricité/garderie. La seconde aile s'ouvrira sous le préau « maternelle » et couvrira également des locaux de rangement.

Plan de financement

Conformément à sa volonté d'offrir les meilleures conditions aux écoliers du territoire, la communauté de communes Parthenay-Gâtine a approuvé un budget prévisionnel de 835 815 € HT de travaux pour ce projet.

Subventions :

  • DETR dotation d'équipement des territoires ruraux (Préfecture des Deux-Sèvres) : 300 000 €.
  • Contrat ruralité (Préfecture de la région) : 150 101 €. 
  • CAP 79 (Département des Deux-Sèvres) : 210 000 €.

Autofinancement :

Communauté de communes Parthenay-Gâtine : 175 714 €.