FilAMA

Le fil des Assistants Maternels Agréés de Parthenay-Gâtine.

Pendant cette période de suspension des matinées d'éveil des "p'tites bouilles", nous vous invitons à découvrir le FilAMA (Assistant Maternel Agréé) imaginé pour vous.

Et si le lien entre nous ne tenait qu'à un fil ce serait celui-là : Le FilAMA.

Vos responsables du Relais Enfance

Actualités du relais enfance

Dans le cadre de notre partenariat avec le CPIE* Gâtine poitevine, votre Relais Enfance de la Communauté de Communes Parthenay Gâtine vous propose une série de vidéos diffusées au cours des cinq prochaines semaines. 

Dans la continuité, nous vous proposons  deux crénaux d'ateliers de pratiques avec Athanasia Pantelidi l'intervenante du CPIE Gâtine poitevine (en présentiel selon les conditions sanitaires en vigueur au 29 mai).

Vous pouvez reserver votre place dès aujoud'hui au numéro indiqué sur l'invitation ci-contre.

Les responsables du Relais Enfance de la CCPG.

*Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement

Ecoute et voir

Coup de cœur

De sa naissance à ses premiers pas, le bébé chemine à son rythme. Pour l’accompagner au quotidien, l’adulte doit savoir occuper une juste place.

Cet ouvrage très illustré présente des jeux et des astuces pour se tenir au plus près des capacités de l’enfant à chaque étape de son développement psychomoteur.

Cet ouvrage est empreintable au relais enfance, n'hésitez pas à la demander à votre responsable de relais.

Les enfants adoreront ces balles à la surface texturée unique. Souples et stimulant les sens, elles favorisent le développement de la motricité, de l'habilité et de la coordination et peuvent s'utiliser également pour un massage corporel

Vous pouvez le reserver à la ludothèque : ici

P'tites créas

L’astuce légumes :

 

Je m’appelle Manuella et j’ai 2 enfants de 3 ans1/2 et 18mois.

Quelques idées simples et rapides pour faire apprécier les légumes.

 

Le croustillant croque-épinards : je prépare quelques épinards (surgelés pour ma part) avec de la ricotta ou du fromage frais et je tartine entre deux tranches de pain de mie et hop dans l’appareil à croque-monsieur.

Autre idée, la galette épinards : une pâte rapide à faire avec un peu de farine de blé noir et du lait et un peu d’huile. Faire cuire les galettes et garnir d’épinards ou autre. Et pour terminer la gaufre ! rien de plus simple comme précédemment, des œufs de la farine et du lait et j’ajoute des champignons frais râpés, de la courgette râpée ou encore des pois cassés et même du céleri !. Bref ce que vous avez sous la main et hop au gaufrier !

Rapide, ludique et savoureux, j’avoue ces idées changent des traditionnelles purées et se font à la dernière minute. Ma fille était un peu intriguée les premières fois de manger sans couverts et mon grand adore savourer avec les mains, je pense donc que ces astuces sont validées par mes deux gourmands.

A vous de tester !

Tableau de manipulation créé par Christine DELESPAUL assistante maternelle de Parthenay.

Comme les émotions font notre quotidien avec les petits, j'ai trouvé cette idée sur Pinterest.

La bouteille représente le cœur de l'enfant plein de son émotion. Il faut tirer sur la laine pour évacuer le trop plein d'émotions...

                             Christelle JAY assistante maternelle à la Peyratte

Parlons pros

Voici un texte écrit par Coralie, stagiaire Educatrice de Jeunes Enfants, 2ème année, que nous avons pu accueillir dans notre service, de février à mai dernier. Elle vous propose ici, non sans humour, de nous interroger sur nos représentations.

Bonne lecture à vous,

L’équipe du Relais Enfance.

                        « Moi quand je serais grande, je serais camionneur ! »

 

Qui n’a jamais entendu : « Oh, les garçons ça s’attachent pas les cheveux »

« Laisse-moi faire, t’es une fille, t’as pas assez de force ! »

« Sois courageux, les garçons ça pleurent pas »

Mais, c’est vrai les filles doivent être jolies et gentilles alors que les garçons doivent être forts et courageux ! Mais oui, les garçons ne jouent qu’avec des camions alors que les filles ne jouent qu’avec des poupons !

 

Vous l’aurez compris, je pousse le bouchon un peu trop loin volontairement et pour nous faire sourire, pour nous inviter à nous questionner sur la notion du genre.

Et oui, voilà un thème très actuel qui peut faire débat.

 

En tant qu’adulte (parents, professionnels...), que pouvons-nous faire face à cette question du genre ?

Nous sommes constamment invités à nous remettre en question sur ce qu’on donne à voir et ce qu’on propose aux enfants. Dans la vie de l’enfant, un jeu reste un jeu pour lui, qui lui permet d’explorer et de grandir, sans aucun apriori.

 

Voici quelques propositions à destination des enfants si vous voulez allez plus loin sur ce sujet :

 
Exemples de livres non genrés :

- « Le choix de Koki » de Félix Rousseau avec la contribution de classe gagnante du Concours Lire Égaux : « Sur la planète Dragona, chaque dragon naît soit bleu, soit rose, et se comporte selon sa couleur. C’est comme ça depuis toujours. Le jeune Koki, lui, n’est pas d’accord : il voudrait pouvoir faire ce qui le rend heureux, qu’importe sa couleur ! »

- Les filles peuvent le faire...aussi / Les garçons peuvent le faire...aussi ! De Sophie Gourion et Isabelle Maroger : « Un album double-face, avec deux couvertures, et deux histoires (un côté filles, un côté garçons), pour bousculer les clichés avec humour et poésie, et inviter l’enfant à être qui il veut vraiment ! »

 

Exemples de jeux non genrés :

- Les jeux de cartes : le mémo de l’égalité de la marque TOPLA qui existe sur plusieurs thèmes (métiers, émotions.,…)

- Les poupées : Barbie et Ken. Oui, Barbie n’est pas forcément qu’une princesse, elle peut être aussi astronaute, pompier ou encore chef de cuisine. Quant à Ken, il participe aux tâches ménagères et peut être aussi vétérinaire.

La motricité libre consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant

sans lui enseigner quelque mouvement que ce soit 

                                                                                                                  Emmi PIKLER

 

Quel est l’intérêt de se former ?


Les Assistant(e)s Maternel(e)s Agréé(e)s (A.M.A.) restent à ce jour le premier mode d’accueil en France. Vous êtes des professionnel(le)s qui accueillent quotidiennement des enfants et des familles. Vous êtes plusieurs à nous transmettre l’importance pour vous des relations avec les parents employeurs. Vous évoquez parfois combien votre savoir-faire et votre savoir être sont ressources pour certains parents dans l’accompagnement à la parentalité. Cela n’empêche pas certain(e)s professionnel(le)s parfois de souhaiter être davantage reconnu(e)s dans leurs compétences professionnelles. Le Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) participe au développement de la profession d’Assistant(e)s Maternel(e)s Agréé(e)s en facilitant l’accès à la formation continue ou encore comme le font les responsables du Relais Enfance de la Communauté de Communes Parthenay-Gâtine en mettant en place des ateliers comme les temps d’Analyse de le Pratique Professionnelle (A.P.P.) ou encore « jeum’exprim’ ».


Il est fondamental de maintenir le plaisir et l’intérêt porté à sa profession, d’une part cela offre l’opportunité de développer ses compétences professionnelles, d’asseoir sa pratique et sa confiance en soi.


Le métier d’assistant maternel ne s’improvise pas. Au-delà de la formation initiale obligatoire, la formation continue donne des clés pour développer son savoir-faire, découvrir d’autres pratiques professionnelles, proposer une présence différente aux enfants, s’épanouir soi-même et évoluer dans son quotidien professionnel.


Elaboré par Virginie RENAUD 01.2021